• Projection
03 mai

CES MAINS QUI TRAVAILLENT

Théâtre la Vignette - Université Paul-Valéry Montpellier 3
Mercredi 3 mai / 19:15

La projection sera suivie d’une rencontre avec René Ballesteros, le réalisateur en résidence
& les étudiants ayant participé au projet en
réalisant eux aussi leurs portraits de Ces mains qui travaillent :
Daniel Herrera (Licence 1 ITIC/ I.E.F.E.), Sidoine Janière (Licence 2 cinéma), Célestin Monteil (Master 1 cinéma), Vincent Pescheux (Licence 2 cinéma), Stanislas Huret, Léo Miaud, Dorine Cousin (Master 1 cinéma), Raja Tawil (Licence 2 cinéma), Joanna Sakr (Master 1 cinéma) Thalie Moliner (Licence 3 cinéma), Claire Manriquez (Licence 1 cinéma), Clement Minet (Licence 2 cinéma), Alessandra Gotuzzo (L2 Littérature anglaise, histoire et langues), Siru Qian (Master 1 cinéma), Andrea Milà Guerra, Romain Juglair, Sara Martins Alves (Master 1 cinéma)

 

Renseignements
contact@novofestival.fr

______________________________

En savoir plus :

- Sur la résidence d'artiste

Durée : 1h15
Tarif : entrée libre

MER 03 19:15
Dans le cadre de la Résidence d’artiste documentaire 2016-17 sur le thème
”Portraits - Ces mains qui travaillent”,projet monté avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Occitanie

CES MAINS QUI TRAVAILLENT

de René Ballesteros
Après sept semaines de résidence à l’Université, l’artiste chilien René Ballesteros nous dévoile une partie de son projet final pour lequel il a été sélectionné en novembre 2016. Durant la résidence il est allé à la rencontre du personnel de l’université dans l’idée de dresser une ”mémoire filmique incarnée” sous forme d’une série de courts portraits audiovisuels sur les activités manuelles en voie de mutation.
Cette séance sera suivie des projections des portraits audiovisuels réalisés par les étudiants (issus des filières cinéma, littérature, histoire, langues, communication) encadrés par l’artiste.

DE L’AUTRE CÔTé DE LA FAC
Vous vous êtes jamais demandé comment fonctionne l’Université ? C’est ce que nous nous sommes demandés. Nous vous proposons de partager notre expérience avec ces 6 courtsmétrages qui vous emmèneront ”de l’autre côté de la fac”, autour des métiers manuels de l’université :
Les Électriciens, Les peintres, Les jardiniers, Le menuisier, Le pôle courrier.

/ Projet encadré par René Ballesteros, réalisateur et scénariste et accompagné par Guillaume Boulangé, enseignant-chercheur en études cinématographiques.
______________________________

>>LES REALISATIONS projetées le mercredi 3 mai à 19h15

« L’APPARITEUR »
Réalisé par René Ballesteros
Au sein de l’Université, Miguel est un appariteur, un homme à tout faire, polyvalent et disponible pour qui le réclame. Mais, comme tout le monde, il rencontre aussi des obstacles sur son chemin...
J’ai travaillé au coude à coude avec Miguel, en essayant d’accéder à sa vérité intérieure, mais également à travers lui, à esquisser le portrait des travailleurs manuels de l’Université.
Mon projet pédagogique a été guidé par l’idée du partage d’expériences. D’abord et avant tout autre chose, je ne voulais pas voir et considérer les étudiants en tant que tels, mais plutôt comme des réalisatrices et réalisateurs, faire en sorte qu’ils ne me regardent non plus comme un professeur mais comme un réalisateur en train de faire un film avec les mêmes contraintes qu’eux, tout en restant exigeant par rapport à leurs ambitions de documentaristes. J’ai voulu les accompagner comme des apprentis d’un métier aussi physique que réflexif, un métier qui s’apprend sur le terrain, en expérimentant et en cherchant inlassablement le bon équilibre entre proximité et distance.
Les films réalisés par les étudiants résultent de vraies rencontres avec les travailleurs de l’Université. Tous ont eu le sentiment au cours de ce projet documentaire de passer de l’autre côté, d’accéder à un monde invisible et inconnu auparavant. La qualité de leurs films témoigne, il me semble, de leur engagement dans cette aventure humaine autant qu’artistique.
/ René Ballesteros

______________________________
LES PROJETS ETUDIANTS

1 / LES ÉLECTRICIENS
“L’électricité on ne la voit pas, on ne la sent pas, on ne l’entend pas, mais elle est là.”
Les électriciens de l’Université sont à l’image de l’électricité, invisibles mais présents.
Voyage à travers une journée de leur travail.
Par les étudiants : Daniel Herrera (Licence 1 ITIC/ I.E.F.E.), Sidoine Janière (Licence 2 cinéma), Célestin Monteil (Master 1 cinéma), Vincent Pescheux (Licence 2 cinéma)

2 / LES PEINTRES
Ils poncent, égrènent, enduisent, vernissent, lissent, et repeignent les murs de la faculté.
Rencontre avec les peintres dans leur quotidien.
Par les étudiants : Stanislas Huret, Léo Miaud, Dorine Cousin (Master 1 cinéma)

3 / IDENTITÉ, RACINES
Quatre individus mystérieux taillent, façonnent et entretiennent la nature d’un lieu.
Des espaces verts, dans un espace de vie ou se côtoient identités et racines.
Par les étudiants : Raja Tawil (Licence 2 cinéma), Joanna Sakr (Master 1 cinéma) Thalie Moliner (Licence 3 cinéma), Claire Manriquez (Licence 1 cinéma)

4 / LES HOMMES DE L’OMBRE
Après avoir pendant un mois partagé le quotidien de travailleurs de la DPMI au sein de l’Université Paul-Valéry, nous avons tenté de rendre compte des conditions de travail de ces hommes de l’ombre.
Par les étudiants : Clement Minet (Licence 2 cinéma), Alessandra Gotuzzo (L2 Littérature anglaise, histoire et langues), Siru Qian (Master 1 cinéma)

5 / LE PÔLE COURRIER
Sylvie et Stéphane, Stéphane et Sylvie se cachent derrière une vitrine. Peu à peu on découvre leur travail qui va au-delà de l’accueil des propriétaires des boîtes aux lettres.
Ainsi Stéphane se déplace en voiture au centre au rythme de la techno pendant que Sylvie se débrouille pour créer une économie responsable au sein de l’Université.
Par les étudiants : Andrea Milà Guerra, Romain Juglair, Sara Martins Alves (Master 1 cinéma)

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En continuant votre visite vous acceptez l'utilisation de ceux-ci